Togo: Aného accueille les divinités

Le Togo accueille du 23 au 25 octobre 2007 à Aného ( ville située à une cinquantaine de kilomètres de Lomé, la capitale) la deuxième édition du « festival des divinités noires ».

Cette manifestation est organisée par l'association pour la sauvegarde du patrimoine culturel africain (ACOFIN). Le festival vise selon les organisateurs, à la sauvegarde et à la promotion de la culture noire.

Au programme, sont prévus des danses de couvents de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest: Bénin, Ghana, Nigeria, Côte d'Ivoire, Togo, mais également de Bahia au Brésil; des conférences- débats sur les divinités ; des défilés de mode qui rehaussent les tissus traditionnels et les perles du continent noir.

L'ACOFIN est née d'initiateurs venus d'Afrique, d'Europe et des Caraîbes, "passionnés par les richesses culturelles du continent africain".

Outre le festival, l'association oeuvre aussi pour la préservation et la rénovation des sites historiques, la création de musées et la conception d'archives multimédias.