Les hyènes en embuscade
AFP
LIBERATION.FR : lundi 19 novembre 2007

La chance ne sourit pas toujours aux plus courageux. Moses Lekalau, 35 ans, berger kényan, en a fait la rude expérience vendredi.
Attaqué par un lion alors qu'il gardait son troupeau dans la région de Samburu, au nord-est du Kenya, il a réussi à tuer l'animal avec sa seule lance. Mais à peine s'était -il débarrassé du fauve qu'il vit surgir des broussailles une bande de hyènes qui avaient dû observer toute la scène.
Sauvagement mordu sur tout le corps,Moses Lekalai, qui fait partie d'une communauté d'éleveurs semi-nomades, a eu notamment les deux bras déchiquetés.
Hospitalisé à Nairobi, il a subi une amputation des deux bras et une chirurgie reconstructrice de la tête et du visage dimanche.
Les accidents provoqués par des animaux sauvages - fauves et crocodiles essentiellement - sont courants au Kenya, pays qui possède l'une des faunes les plus riches au monde.