Le coupé-décalé ou l'art de faire la fête

LE MONDE | 03.11.07 |

Ce n'est pas une révolution musicale, mais un art de vivre mis en musique. Le coupé-décalé n'a rien de politique. Ceux qui sont les acteurs de ce mouvement apparu dans la communauté ivoirienne parisienne au début des années 2000, avant de se développer à Abidjan, la capitale de la Côte d'Ivoire, se polarisent sur un seul concept : la fête. Le coupé-décalé, avec son rythme tonique, sa frime, ses danses extravagantes et ses stars tapageuses, à Paris et à Abidjan, fait fureur dans toutes les boîtes afro-parisiennes, en province et sur le continent africain. Il vise maintenant le public non communautaire.

Deux compilations réunissant les vedettes du genre viennent de sortir. Certaines participeront à une soirée "Coupé-Décalé Mania", au Bataclan à Paris, le 24 décembre, clôturant une tournée française. Mokobé, rappeur français d'origine malienne, cofondateur du collectif 113 (Le Monde du 12 juin), loue le coupé-décalé et y fait référence dans sa chanson C'est dans la joie.

Des rappeurs, mais aussi des artistes de r'n'b et de zouk, font désormais du coupé-décalé (Singuila, Jacky, des Neg'Marrons, Kaysha ou Les Déesses). "Depuis cinq-six ans, c'est devenu le premier genre musical dans la communauté africaine", explique Kodjo, producteur béninois, gérant du label discographique WUMB (World Urban Music Black).

Avant, c'était la musique congolaise qui avait la faveur des noceurs noctambules, "maintenant, c'est vraiment le coupé-décalé et tout l'état d'esprit qui l'accompagne". On fait le "faro-farot", le "boucant", le "travaillement", des expressions nouchi (l'argot d'Abidjan) signifiant on frime, avec des vêtements "classe", en entassant les bouteilles de champagne sur les tables, en distribuant de l'argent aux DJ, voire au public dans les boîtes. Une attitude qui au départ a fait courir une rumeur sulfureuse quant à la provenance de cet argent facile. On le souçonnait de n'être pas toujours gagné proprement. La rumeur est oubliée.

S. 2 Falet, jeune Ivoirien de 30 ans, résidant à Paris, se revendique comme l'un des créateurs du coupé-décalé et de la Jet7, le collectif d'amis à l'origine du mouvement, avec notamment Douk Saga, mort en 2006, auteur du premier single de coupé-décalé et créateur du concept Sagacité, désignant l'ensemble des attitudes, la manière d'être dans le coupé-décalé.

"APPORTER DU BONHEUR"

"Chez nous, c'était la guerre, le pays était coupé en deux, raconte S. 2 Falet, alors nous avions besoin de nous vider la tête, de faire la fête. On se retrouvait régulièrement à l'Atlantis, une boîte située quai d'Austerlitz, fermée aujourd'hui. On dansait, on frimait. Un jour, un producteur nous a remarqués. Alors on s'est mis à travailler la musique, le chant, car au départ aucun de nous n'était chanteur ou musicien." Le but, le message du coupé-décalé, c'est bien sûr la joie, la fête, le lâcher-prise, mais aussi l'espoir. "On a organisé une caravane Sagacité à travers la Côte d'Ivoire en 2003, pour apporter un peu de bonheur, malgré les événements, et le couvre-feu", se rappelle S. 2 Falet. Qui dit fête dit danse, évidemment.

Le coupé-décalé, caracolant sur une musique souvent saturée de sons et de rythmes électroniques, avec ses interjections, ses dédicaces, ses paroles futiles et joyeuses, "a plus de 150 danses", s'exclame S. 2 Falet. "Il y a d'abord le geste du bras au-dessus de la tête, comme si on coupait quelque chose. Le terme "décalé", c'est un DJ qui l'a lancé, un jour, en appelant Douk Saga à venir sur la piste. Il dansait complètement décalé par rapport à la musique."

Chacun a créé sa propre danse. Au nombre des plus spectaculaires, il y a le coupé-décalé chinois, avec une chorégraphie rappelant les gestes du kung-fu, le coupé-décalé de la "chaussure qui parle" (le danseur frappe un langage codé de son pied sur le sol), celui de "la grippe aviaire", créé par DJ Lewis, qui simule la mort d'un poulet, ou encore le "Guantanamo", où l'on fait mine d'être emprisonné dans des liens. Tout est possible avec le coupé-décalé, y compris de s'amuser avec des sujets très sérieux.

--------------------------------------------------------------------------------

Coupé-Décalé Mania :
1 CD + 1 DVD Wumb. Wagram.
Coupé Décalé System. 1 CD EMI.
Concert "Coupé-Décalé Mania", au Bataclan, à Paris, 50, boulevard Voltaire, Paris-11e. Mo Oberkampf. Le 24 décembre. Avec Les Déesses, Le Molare, Singuila, Pit Bacardi, La Jet7, 2 Bal, Soum Bill, Youssoupha...

Patrick Labesse