Ayant manqué de s’accoupler avec sa mère : Un jeune homme est devenu fou

L’Avenir 08/09/2006

Ne dit-on pas que lorsque le malin donne à droite, il récupère à gauche ce qu’il a donné ? Un jeune homme âgé de vingt-neuf ans est devenu fou après avoir manqué de s’accoupler avec sa mère génitrice.
Selon la source d’information, ce jeune homme détenteur d’un diplôme d’enseignement supérieur vit dans la commune de Kintambo et est père d’un garçon qu’il a eu avec une fille, sa condisciple d’auditoire. Eu égard à la conjoncture du pays, il est en chômage depuis qu’il a terminé ses études. Cependant, la plupart de ses collègues de promotion travaillent déjà dans les différentes entreprises de la place et mènent une vie assez stable.
Voulant en tout cas devenir comme eux, c’est-à-dire avoir un emploi et être auto-suffisant sur le plan matériel, le jeune homme n’a pas hésité d’aller consulter un marabout. Ce dernier vit dans les communes périphériques de Kinshasa. Pour prendre rendez vous, la personne voulant être reçue doit soit l’appeler au téléphone soit encore lui écrire une lettre. Déterminé, le jeune homme a fini par rencontrer le marabout. Il sied de noter que le malin a toujours une double face. Il présente ce qui est bien en apparence tandis que ce qui est de mal est caché et vient en deuxième position.
Au marabout, le jeune a présenté une liste de biens dont il avait besoin. Entre autre, il voulait avoir une belle voiture, avoir du succès dans toutes ses entreprises tout en ignorant l’autre face. La demande est acceptée par le soi-disant marabout qui lui exigea une condition. Pendant deux semaines, le jeune devait se priver de prendre une douche. C’est une condition difficile qu’il devait respecter scrupuleusement. Le jeune homme n’avait rien dit à la maison car il avait reçu l’ordre de ne rien dire à personne. Après avoir accompli cette condition, il devait passer à la phase finale. Le marabout lui dit que pour devenir riche, il devait s’accoupler avec sa propre mère. Quel calcul pour ce riche en devenir ? Comment faire cela à une femme fervente qu’est sa maman ? C’était un problème difficile à résoudre. Malheureux qu’il était, il a pris l’option de mettre un somnifère dans le repas de sa mère pour qu’il accomplisse sa basse besogne. Le projet réussit et la mère s’endormit profondément sous l’effet du somnifère. Cependant, l’occasion ne se présentait pas car ses sœurs et frères étaient devant la télévision jusqu’ aux heures tardives. Ceci l’empêchait de commettre son forfait. Chaque fois qu’il voulait franchir la porte de la chambre à coucher, la présence d’une tierce personne le gênait toujours. Jusqu’à ce que la mère finit par se réveiller. Malheur aux enfants qui veulent s’accoupler avec leurs mères car ils seront maudits. Ayant manqué son forfait, le rêve de ce jeune homme de devenir riche s’évanouit. Il subit aujourd’hui la conséquence : il a perdu la raison. Il est devenu même fou parce qu’il n’a pas pu réaliser la demande faite par le marabout. Ceci doit interpeller tous les jeunes congolais qui s’adonnent à des pratiques magico-fétichistes. Le bonheur ne vient que par le travail et pour ce, il faut s’adonner toujours à la prière.
Lydie Ngalula